Plus de 10 millions de Français sont touchés par un handicap, ce qui représente un peu moins de 20% de la population. Toute l’année, la commune réalise des actions en direction des personnes handicapées. Tour d’horizon.

Dans le secteur du bâtiment

 

Un Agenda d’accessibilité programmé (AD’APT) a été mis en place en 2015. Ce document écrit est un programme d’actions en matière de mise en accessibilité des bâtiments communaux d’ici à 2022.

 

 

En matière culturelle

 

Le Conservatoire, le Cobalt et la Médiathèque sont très engagés :

  • 5 enfants profitent d’ateliers « baschet » instruments destinés principalement aux sourds et malentendants.
  • 8 enfants et 2 adultes à besoins spécifiques bénéficient d’un parcours individualisé par les professeurs du conservatoire.
  • Le Conservatoire est adhérent du réseau Musique et Handicap. Il est également partenaire de plusieurs établissements de santé.
  • La médiathèque met à disposition des collections spécifiques comme les livres en gros caractères et les audio-livres. Elle réalise également un portage à domicile de livres pour les personnes âgées ou empêchées. 5 personnes en bénéficient en 2017.

 

 

En matière d'actions sociales

 

La ville propose un accompagnement individualisé pour les personnes porteuses de handicap leur permettant d’ouvrir ou de renouveler leur droit.

Un service de transport en porte à porte adapté aux personnes à mobilité réduite: le transport des Hanges. Il fonctionne du lundi au vendredi entre 9h30 et 15h30. Aujourd'hui, ce sont 25 personnes par mois qui bénéficient de ce service.

 

 

Dans le secteur de l'éducation

 

Les structures Petite enfance et les Centres de loisirs de la ville accueillent chacune deux enfants porteurs de handicap. Sur le territoire, l’Éducation nationale met en place deux dispositifs permettant d’intégrer les enfants handicapés : Une unité locale pour l'inclusion scolaire (ULIS) située à l'école Malmedonne qui permet la scolarisation d’un petit groupe d’élèves présentant des troubles des fonctions cognitives ou mentales. Un réseau d’aide spécialisée aux élèves en difficulté (RASED) est présent dans les écoles des Friches, de l’Agiot et de la Marnière. Il permet d'apporter une réponse plus adaptée aux difficultés d'apprentissage éprouvées par certains élèves. L'école des Friches participe à l’opération « bouchons d'amour », collecte de bouchons de plastique permettant de fabriquer des fauteuils roulant pour les handicapés.

 

 

Dans le secteur associatif

 

Des actions de sensibilisation au handisport sont régulièrement organisées. Prochainement, l'association Aïto 78 et la ville s'associent pour organiser le Téléthon lors duquel aura lieu une animation« handball en fauteuil » organisée par l'association Élancourt Maurepas Handball.

 

 

A l'accueil de la mairie

 

Des outils sont mis en place pour accueillir les personnes handicapés comme du mobilier adapté pour les postes d'accueil.

 

 

Les services supports

 

Ils sont enfin également acteurs de cette dynamique. En termes de ressources humaines, la ville emploie 6% de personnes en situation de handicap, elle remplit donc ses obligations légales en la matière. Dans le domaine fiscal, la municipalité réalise un abattement de 10% sur la taxe d'habitation des familles qui comptent une personne handicapée. 24 contribuables ont rempli les conditions pour bénéficier de cet abattement en 2016.