Au cours de l’été 2016, l’école maternelle et l’école primaire de la Marnière, où près de deux cents enfants sont scolarisés, ont connu une très importante réhabilitation pour un montant de 618 000 euros.

 

Les bâtiments communaux, comme les écoles ou les gymnases, subissent l’usure du temps, ce qui a conduit l’actuelle majorité municipale à qualifier de “dette cachée” le montant colossal de travaux à entreprendre. Afin de répondre aux attentes des Maurepasiens, Grégory Garestier et l’équipe municipale se sont engagés dans un plan pluriannuel d’investissement qui prévoit progressivement la remise à niveau de plusieurs structures. La commune est propriétaire de 17 écoles maternelles et élémentaires. Elle doit en assurer le bon état et le fonctionnement. C’est un chantier énorme après plusieurs années de carences. Au cours de l’été 2016, l’école maternelle et l’école primaire de la Marnière, où près de deux cents enfants sont scolarisés, ont connu une très importante réhabilitation.

Les travaux ont porté sur l’isolation extérieure de 1 760m² de façades par un complexe associant un isolant et un enduit. Et pour renforcer l’isolation thermique, les menuiseries extérieures ont été remplacées : pose de double vitrage, profils en aluminium à rupture de pont thermique. Au total, 135 portes et fenêtres sont neuves.Des économies sur le montant des factures d'énergie, pouvant atteindre 30 %, sont attendues. Pour parfaire l’isolation, l’étanchéité de la toiture devra être entreprise.Présentement, tout est en ordre pour la rentrée scolaire, jeudi 1er septembre. Néanmoins, de petits aménagements resteront à réaliser aux abords immédiats de ces écoles. D’autres écoles ont connu des travaux cet été. Parmi les chantiers les plus significatifs, citons les écoles des Friches où, pour la deuxième année consécutive, les travaux d’isolation des toitures se sont poursuivis. La troisième tranche sera réalisée au cours de l’été 2017.

 

 

Retour