0% d'augmentation d'impôts

Mardi 28 mars, le conseil municipal de Maurepas a adopté son budget pour 2017, équilibré en recettes comme en dépenses, comme l’impose la loi.
Dans un contexte budgétaire local inédit, marqué par le désengagement toujours plus marqué de l’Etat, Maurepas relève le défi de boucler son budget 2017 tout en maintenant un haut niveau d’investissement et une fiscalité locale stable, en consentant notamment d’importants efforts de gestion et de maîtrise de la masse salariale.

Un budget qui s'élève à 31 millions d’€ pour le fonctionnement des services et 8,9 millions d’€ alloués aux investissements.

 

Grégory Garestier, Maire de Maurepas, vice-président de Saint-Quentin-en-Yvelines, a dressé un tableau particulièrement alarmant de la situation en rappelant, par exemple, que la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF), le principal concours financier de l’État pour Maurepas, a diminué de plus de 2 millions € : une réduction par 3 en 3 ans !
Quant à la péréquation horizontale, transfert censé aider les communes moins dotées ou moins bien gérées, elle ne cesse de progresser, atteignant plus de 1 million d’€ en 2017 (FPIC, FSRIF, FNGIR*) Et les pénalités en termes de construction de logements sociaux (Loi SRU) alourdissent la facture (+ 200 000 €) malgré la mise en oeuvre de plusieurs projets importants, dont un éco-quartier. A ce fardeau s’ajoutent, enfin, les décisions électoralistes décidées unilatéralement par le gouvernement (hausse du point d’indice et primes-points) en faveur des agents de la fonction publique.

 

Fidèle à ses engagements, malgré ce contexte très défavorable, la majorité municipale ne touche pas aux taux de la fiscalité locale (taxe d’habitation, taxe sur le foncier bâti, taxe sur le foncier non bâti): 0 % d’augmentation !

Taux des taxes locales inchangés

Taxe d’habitation : 13 % Taxe sur le foncier bâti : 19,91 % Taxe sur le foncier non bâti : 90,50 %.

 

 

La majorité municipale, attentive à la qualité de vie des Maurepasiens, ceux d’aujourd’hui et ceux de demain, conforte les investissements dans les secteurs prioritaires que sont les établissements scolaires, l’accueil des usagers, la sécurité publique et la modernisation des services publics locaux.
Le plan pluriannuel d’investissement (PPI) permet de prioriser les projets et leur financement. Ainsi, les investissements pour 2017, 2018 et 2019 se situeront au dessus de 4 millions d’€. La création de trois jardins (squares de Beaufortin, Rohan et Ré), la réhabilitation totale du groupe scolaire de l’Agiot, la création d’un équipement « Petite Enfance » en centre-ville, la remise en état de la voirie communale sont quelques exemples des projets qui seront réalisés ou verront leurs premiers pas en 2017. Des investissements pour l’avenir

Remise en état et modernisation des bâtiments communaux, en particulier les écoles des Friches, de la Marnière et de l’Agiot. Sont également concernés les équipements culturels (Espace Albert Camus, Conservatoire de Musique et d’Art dramatique) et sportifs (parc des sports du Bout des Clos, stade du Bois) :

  • Réaménagement de jardins et de squares : Beaufortin, Rohan et Ré
  • Réaménagement du rez-de-chaussée de l’hôtel de ville dans le cadre du guichet unique
  • Programme annuel de voirie comprenant les petits comme les grands axes
  • Isolation de la halle du marché et reprise de l’habillage des chéneaux

 


* FPIC : Fonds de péréquation des ressources intercommunales et communale
FSRIF : Fonds de Solidarité des communes de la Région Île-de-France
FGIR : Fonds de garantie individuelle des ressources

 

Documents utiles à télécharger

pdf.gif Rapport d'orientation budgétaire 2017

pdf.gif  Délibération Conseil Municipal 28 février

pdf.gif Dossier complet Budget communal 2017

pdf.gif Budget primitif 2017

Pour connaître la date du prochain conseil municipal cliquez ici